Archive pour la catégorie ‘Pérou’

Premiers pas au Pérou : LIMA

Mercredi 19 août 2009

Nous sommes restés 3 jours dans cette ville étonnante, pleine de contrastes : des quartiers pauvres où la population survit en faisant des petits boulots que l’ on n’ imagine plus – cireurs de chaussures, service de pèse-personne, vendeurs de bric-à-brac…mais aussi des quartiers riches – et même très riches – avec des immeubles ultra-modernes et des résidences somptueuses…Lima est la ville des taxis que tout le monde  emprunte pour 2 à 3 euros la course. Cest aussi la ville aux églises à chaque coin de rue.LIMA  Plazza ?

Il est fréquent que les gens se fassent une fausse idée de LIMA : une ville, importante sans plus, située plutôt en altitude etc…En fait LIMA compte 8 millions d’ habitants, et est située au niveau de la mer… cela ne fait pas de mal de revoir sa géographie de temps en temps ! Mais la ville,  soumise au courant de Humbolt venant du pacifique, est plongée pendant plusieurs mois dans la « Garrua » une brume qui ne permet pas de voir le ciel. Nous l’ avons testé, c’ est un peu flippant!

LIMA

Nous avions été recommandés par Fredalex, nos neveux, auprès de Simone et Olaf, 2 enseignants allemands qui vivent et travaillent à Lima, et qui nous ont accueilli et guidé. Leur gentillesse,  leur simplicité et leur parler français impeccable ont permis que ce séjour à Lima soit un bon début de voyage, même si notre hôtel se trouvait dans une zone, parait-il pas très recommandable à partir de 18h. Nous l’ avons compris après, en constatant que toutes les maisons et commerces possédaient des portes grillagées…….

Le Pérou, pays aux 3000 sortes de pommes de terre s’est mis à consommer du riz. Les péruviens sont attachés à la gastronomie et discutent souvent entr’eux de cuisine. Bien sûr cela doit concerner une partie de la population non pauvre. On peut se restaurer dans un petit boui-boui à 1,50€, et c’est bon. Mais attention au « picante »

Avec Simone et Olaf nous  avons testé deux très bon restos : « Las Brujas de cachiche » et « La rosa nautica » : mets à base de coquilles st jacques (beaucoup plus petites que chez nous), de poisson cuisiné (du mérou) ou mariné cru dans un jus de citron vert (ceviche) … On a aussi beaucoup aimé les « alfajores » , crème de caramel entre 2 biscuits…Et puis bien sûr nous voilà devenus des adeptes du « pisco sur » , apéro national à base d’eau de vie de raisin et de citron vert (à consommer avec modération !)restaurant "la rosa nautica"

Enfin départ vers la montagne, dans la Cordilliéra Blanca à 400km au nord. Nous prenons le bus, hyper confort, de la fameuse compagnie Cruz del Sur, qui sillonne tout le pays, car il n’ y a pas de train (ou presque) au Pérou