28/3 – De Vientiane à Pakse : ça commence à chauffer dur…….

  • VIENTIANE

Le premier critère de choix de nos hôtels, c’est la présence de climatisation  car la chaleur commence à atteindre des niveaux que nous n’avions pas eus depuis les chutes d’Iguazu au nord de l’Argentine. Le voyage depuis Van Vieng en bus confort (4heures) se déroule sans incident. Les paysages sont encore dans le “ brouillard” qui résulte de la culture sur brulis (essartage) à laquelle ont recours les Laotiens. Nous avions déjà vu cela pendant le trajet Luang Prabang – Van Vieng : les montagnes complètement pelées par le feu et une brume quasi permanente. Il parait que c’est un problème écologique important ( érosion, coulée de terre, fumée etc.…) car le recours à ce procédé est massif.

DSC05847 Donc Vientiane, 240 000 âmes, capitale du Laos, a été rasée par l’armée siamoise en 1828. Les français arrivés en 1867 entamèrent la reconstruction à la fin du XIXème siècle. Une ville nonchalante qui s’étire le long du Mékong. Peu de voitures. Si la libéralisation de son économie est marquée par la présence d’immeubles récents de firmes étrangères, Vientiane porte encore l’empreinte française. En témoignent les édifices abritant les services ministériels qui comportent  les indications en écriture Laotienne et sous titrées en français, et pourtant, très peu parlent notre langue. En vélos, loués pour la circonstance, nous faisons la visite de la ville :

  Le Patuxai qui évoque l’Arc de triomphe de Paris a été construit en 1960 avec du ciment américain qui était censé servir à la construction d’un nouvel aéroport !… Il parait qu’on l’appelle : la piste verticale……. De son sommet on peut avoir une vue à 360° de la ville.

DSC05816

  DSC05814

On enchaine ensuite sur série de “Vat” (temples) . Le premier m’a particulièrement intéressé : le Vat Si Saket  a été épargné lors de l’invasion par l’armée siamoise car il a une ressemblance architecturale avec des édifices siamois. Il est ceint de murs épais dans lesquels sont nichés quelques 2000 petits bouddhas en terre ou porcelaine. D’autres bouddhas debout ou couchés sont disposés dans les galeries en colonnades qui entourent le cloitre. La spécificité de ce Vat est le nombre de bouddhas qu’il renferme soit plus de 3000.

DSC05826  DSC05832

Les autres temples que nous visitons sont plus récents car reconstruits au début du XXème siècle. Tous sont sont de belle facture très bien entretenus, repeints à la peinture ou le jaune d’or domine. Bon, il faut dire que depuis presque 2 mois on a avalé pas mal de temples ou monastères, alors……….

Alors nous chassons les bons restos, et comme nous ne sommes pas chauvins, on en trouve 3 tenus par des français ! Nous leur faisons honneur. Nous trouvons même un resto tenu par un breton qui a bien appris à son cuisinier à faire les “krampouez” on se croirait à Plougastel Daoulas !

DSC05863  DSC05861

On quitte Vientiane pour continuer vers le sud , à 677km. Nous avons encore dans la tête les laotiens,qu’il suffit de regarder pour voir leur visage s’éclairer d’un sourire……..sans contre partie sauf le nôtre. Sympa!

  • PAKSE

Pour nous y rendre, un bus de nuit avec couchettes. Arrivée au petit matin dans cette bourgade de 66 000 habitants, au bord du Mékong,nous sommes sollicités par les chauffeurs de Tuk-tuk (sorte de petit véhicule ouvert avec des banquettes à l’arrière). 

Mais cette sollicitation n’est pas appuyée, elle reste très correcte avec le sourire en plus. Sur le chemin qui trace notre voyage, nous avons choisi de faire halte ici.  La ville par elle-même ne présente pas d’intérêt particulier, mais notre guide préféré LP (il va falloir leur demander des royalties!) nous indique de bonnes choses alentour. Négociations pour un tuk-tuk puis départ: direction Champasak à 25 km et visite des ruines du Vat Phu. Ca ballotte un peu, mais compte tenu de la chaleur, on est bien ventilés! Pour atteindre le village, on doit traverser le Mékong sur un bac.

P1010257  DSC05864

  En l’attendant, petite collation de nems au légumes vendus par une petite dame âgée, un vrai régal. Puis traversée. Quelques kms et nous voici sur le site du Vat Phu, site classé au patrimoine mondial.

  Le soleil nous écrase de ses rayons, il fait très chaud,autour de 40°, la sueur nous dégouline sur les joues. Pardon à nos lecteurs pour cette description mais cela vous réchauffera un peu! Nous faisons la visite des ruines, disposées sur un site de 84ha, sur 3 niveaux.

DSC05895   DSC05894

  Le dernier, abrite une source sacrée et nous offre un souffle d’air. Ouf! Au retour arrêt au marché, dans un petit village. Accueil souriant et chaleureux des vendeurs.

Le lendemain re Tuk-tuk et visite de cascades environnantes, de plantations de thé et de café ( le Laos est producteur de café ) la chaleur est un peu moins accablante car nous sommes sur le Plateau des Boloven à 900m d’altitude. La dernière cascade nous donne l’occasion d’un bain extraordinaire, dans une vasque naturelle, où l’on se fait doucher par une chute de 80m.

  DSC05907 DSC05905

P1010253   DSC05899

Les habitations qui bordent la route sont toutes en bois sur pilotis et les habitants pour se protéger de la chaleur s’amassent sous la maison. On a le sentiment que le temps s’est arrêté pour eux il y a belle lurette, ça ne respire pas la richesse loin de là. La seule route qui mène de Vientiane à la frontière cambodgienne suit le cours du Mékong.

Un conseil aux voyageurs : lors des haltes dans les ville, ne pas hésiter à prendre un tuk-tuk, et visiter les villages vers l’est.

 

Bus du matin pour la dernière zone laotienne avant la frontière : les 4000 îles…

Bernard

Petit rappel : pour agrandir les photos du texte, cliquer dessus (clic gauche)

pour voir d’autres photos, cliquer dans le menu en bleu à droite du texte sur “+ de photos”

58 454 réponses à “28/3 – De Vientiane à Pakse : ça commence à chauffer dur…….”

  1. python ai chatbot…

    Learn lead generating marketing with chatbots programming today and from a professional team today only!…

  2. Pretty nice post. I just stumbled upon your weblog and wished to say that I have really enjoyed browsing your blog posts.
    After all I’ll be subscribing to your rss feed and I hope you write
    again soon!

  3. For hottest news you have to pay a visit world wide web and on internet I found this website as a most excellent site for most recent updates.

  4. Way cool! Some extremely valid points! I appreciate you
    writing this article plus the rest of the website is really
    good.

    Here is my web-site – book (84272.homepagemodules.de)

Laisser un commentaire