14/5 – Singapour, une escale un peu mouvementée !

Après la Malaisie, nous faisons escale quatre jours à Singapour où nous devons prendre un avion pour l’île de Bali. Nous arrivons à Singapour après  quelques heures de bus et un peu de stress au passage de la frontière car les modalités ne sont pas simples et mon anglais ne me permet pas de saisir toutes les subtilités des circuits administratifs ! Heureusement, à plusieurs reprises des Singapouriens viennent spontanément à notre aide et n’hésitent pas à nous accompagner dans les dédales des postes frontières. Nous arrivons à Singapour en fin d’après–midi sans avoir pu réserver une chambre d’hôtel : nous y avons renoncé après avoir passé plusieurs coups de fil sans succès, à chaque fois la réponse était la même : “nous sommes complets”…

Mais avant de nous lancer à la recherche d’un hébergement, il nous faut absolument pouvoir consulter un médecin : depuis deux jours, Bernard souffre d’une infection à l’oreille, infection contractée suite à notre journée de “snorkeling” (autrement dit masque et tuba) autour de l’île de Tioman. La douleur va croissant, il a un peu de fièvre…Nous trouvons un hôpital privé et après quelques problèmes administratifs, il peut enfin voir un médecin qui prescrit un premier traitement et nous donne rendez-vous deux jours plus tard si la douleur persiste.

Nos sacs sur le dos, nous partons ensuite en quête d’un logement. Là encore, nous aurons à différentes reprises l’aide de Singapouriens, et après plusieurs démarches infructueuses, nous finissons par trouver – au moins pour les deux premières nuits – une chambre dans le quartier indien de Singapour. Bon, la chambre pas terrible, l’hôtel très bruyant, mais nous avons un toît et il n’est plus temps de faire les difficiles ! En fait, nous avons eu la malchance de venir à Singapour au moment où se tenait un immense rassemblement d’un groupe industriel multinational (“Herbalife” qui vend, si nous avons bien compris des produits diététiques…), soit au total près de 20 000 personnes à loger !!! A cela vint s’ajouter une période de vacances scolaires pour plusieurs pays d’Asie. C’était bien notre veine !

DSC06430 Singapour, c’est tout à la fois un état, une île, une ville. L’habitat y est dense, la circulation intense, et différentes communautés ethniques se partagent la ville : quartiers indien, chinois…La propreté est une obsession. Savez-vous qu’à Singapour vous ne pourrez pas trouver de chewing-gums, la vente en est interdite : c’est la solution qu’ils ont trouvée en réponse  au problème posé par les chewing-gums qui souillent les pavés des rues, ou les halls des galeries marchandes ou des aéroports !!!

                             

 DSC06425Nous sommes surpris par d’imposants immeubles aux architectures variées et audacieuses. Mais de Singapour nous ne verrons pas grand-chose, car l’état de santé de Bernard ne s’améliore pas et le temps est à la pluie. Le dimanche, nous retournons  à l’hôpital pour une nouvelle consultation. Prescription d’antibiotiques cette fois. Et consultation médicale par internet auprès de Charles (le neveu de Bernard, ORL) : merci Charles, tes conseils ont été précieux et rassurants. Merci aussi à Bruno (un autre médecin de la famille).

Enfin, le lundi nous quittons Singapour sans regrets, direction BALI.

                                                                                             Annick

35 920 réponses à “14/5 – Singapour, une escale un peu mouvementée !”

  1. CAWD 010 dit :

    that is the end of this write-up. Here you

  2. sewa led dit :

    just beneath, are several completely not related websites to ours, nevertheless, they may be surely worth going over

  3. basketball dit :

    very couple of internet websites that occur to be comprehensive beneath, from our point of view are undoubtedly nicely worth checking out

  4. زب نار dit :

    one of our visitors not long ago suggested the following website

  5. we prefer to honor several other net websites around the net, even when they aren

  6. The incalculable mass of contractors are de jure and inflexible, but there whim each be those who are speedy and consenting to dispute seeking a scam iser.physbo.me/trouwe-echtgenoot/stemmingswisselingen-na-bevalling.php and dotty touched in the take charge of with your money. So how can you remodel solid you espy exposed a immutable and esteemed contractor who keeps their promises? And how do you carry off faithful you’re hiring the auspicious masterly during the job? Defined free’s punter a look.

  7. dildo review dit :

    that would be the finish of this report. Here you

  8. Most refuge improvement initiatives can’t do that. In guts info, the list of easy round in repayment for the heartier projects that lower resale value and debilitate homeowners’ touchable caha.tfulsio.se/leve-sammen/lancaster-solcreme-tilbud.php savings is ache precisely too long. Gal friday dwelling unit (ADU) additions are different. Whether you’re looking to refurnish an older clash or shape objectiveness in a restored construction home.

Laisser un commentaire