4/03 : de HANOI à l’île de CAT BA en passant par la BAIE d’ALONG

  • Croisière dans la baie d’Along : une croisière un peu spéciale !…

Après avoir vérifié l’état de nos comptes, nous décidons de nous offrir une croisière “de luxe” dans la baie d’ Along. Nous passons par une agence recommandée par Lonely Planet pour son sérieux et la qualité de ses services.

Après quelques heures de bus au départ de Hanoï pour rejoindre la ville d’ Along, nous embarquons en début d’après_midi sur le Bhaya, une superbe jonque aux voiles couleur ocre. Peu de temps après avoir levé l’ancre, nous avons le sentiment d’avoir changé de monde tant la beauté des lieux est saisissante. La baie d’ Along, Inscrite depuis 1994 au patrimoine mondial de l’ Unesco, est située dans le golfe du Tonkin et compte deux mille îles ( Bernard croyait qu’il y en avait quelques dizaines…) nous apercevons de petites criques, des grottes, le temps un peu brumeux amplifie le caractère mystérieux, poétique de l’endroit, le Bhaya glisse sans bruit sur une mer d’huile…

DSC05413  DSC05422

Déjeuner à bord, prise de possession de notre chambre…Un groupe d’une vingtaine de français – pas des plus jeunes ! – sont en voyage organisé : en 15 jours, Laos, Cambodge, Viet Nam, ils ont la santé ! Bernard devra écouter patiemment un monsieur qui énumère tous les pays qu’il a “faits” depuis qu’il est en retraite…Nous échangeons un peu avec un couple d’américains, puis plus longuement avec un australien originaire de Malaisie qui nous donne des infos intéressantes pour la suite de notre voyage.

Le bateau ayant jeté l’ancre, nous nous offrons même une petite balade en solitaires sur un canoe (mon bras droit est toujours faiblard,  c’est surtout Bernard qui rame !)

DSCN6556 Peu avant le repas du soir, alors que Bernard est sous la douche, mon téléphone sonne,  c’est un SMS de Nathalie (la fille de Bernard) : “La petite Maëlle est née ! Tout le monde se porte très bien !”.( Bernard devait le pressentir car depuis le matin, il m’avait demandé à plusieurs reprises de vérifier les messages reçus sur mon téléphone). Grand moment de bonheur, vous vous en doutez !…Nous fêtons cela au champagne. Bien sûr, nous aurions préféré partager ce moment avec la famille, mais heureusement le téléphone et internet atténuent la distance : dès le lendemain, Nathalie nous envoie une photo de Maëlle par téléphone et dès notre retour à Hanoï quelques jours plus tard, nous pourrons voir sur notre écran la petite famille au complet !

P1010109  P1010096

Et pour clore cette merveilleuse journée, coucher de soleil dans la Baie d’ Along : que demander de plus ?

DSC05472  DSC05463

Le lendemain, lever à l’aube pour assister au lever du jour, tandis que sur le pont, certains suivent un cours de “Taï chi” (gymnastique d’origine chinoise). Nous longeons des villages flottants de pêcheurs dont la vie doit être rude.

DSC05438  DSC05441

DSC05488 Puis visite de la grotte de Hang Sung Sot : là encore, nous sommes éblouis par ce que la nature nous offre, j’ai l’impression d’être dans les décors fantasmagoriques d’une bande dessinée ou d’un film de science fiction, les éclairages mettent bien en valeur les roches sculptées par les eaux et le temps…Nous essayons de faire abstraction de la guide qui veut à tout prix nous dire quelles formes ou représentations nous devons y voir !

 

 

C’est à partir de ce moment que l’organisation de notre croisière commence à “foirer”. Dans un premier temps un bateau devait venir nous récupérer sur le Bhaya pour nous emmener dans la baie de Lan Ha puis sur l’île de Cat Ba où nous devons passer notre seconde nuit car les passagers du Bhaya rentrent le jour même sur Hanoï. Après plusieurs ordres et contre-ordres, on nous demande de revenir avec le Bhaya à Along où nous devrons attendre un deuxième bateau. Attente, recherche vaine d’informations, démarche téléphonique auprès de l’agence avec laquelle nous avons contracté, bref nous finissons tout de même par nous retrouver sur ce deuxième bateau qui va dans la baie de Lan Ha, tout aussi belle que la baie d’ Along. Le bateau est plus petit, moins luxueux, mais l’ambiance y est plus jeune et plus décontractée ce qui nous convient bien. Cependant nos péripéties ne s’arrêtent pas là : ce bateau ne va pas sur l’île de Cat Ba ! Après une sortie en canoë, nous quittons l’équipe de passagers pour monter sur un nouveau bateau ! Il est déjà 17 heures et nous aurions dû arriver vers midi à l’ Ocean beach Resort, un hôtel situé en bord de plage sur un petit îlot au large de Cat Ba…Nous  sommes les deux seuls passagers de ce bateau que l’on devrait plutôt qualifier de “rafiot” : sièges cassés, trous dans le plancher pourri, il n’y a plus qu’à espérer que le moteur tienne bon !

DSC05503  DSC05505

Dès que nous nous éloignons de la baie de Lan Ha, la mer commence à se former, le bateau penche, les chaises glissent, la théière et les tasses tombent, faisant sortir de sa torpeur le matelot ! Plus ça va, plus les creux des vagues sont importants. Le jour qui commence à baisser renforce l’ambiance un peu inquiétante de cette traversée, mais c’est aussi très beau ! Enfin, après 1h30 de navigation houleuse, nous arrivons près des côtes de Cat Ba. Et là, vous n’allez peut-être pas nous croire, mais le bateau ne peut accoster sur le petit îlot où nous devons passer la nuit !

DSC05507 Et c’est sur un radeau de bambou(si, si !), à la nuit tombée, que nous finissons notre traversée !!! Pour clore le tout, le pied de Bernard passe au travers d’une latte de bambou au moment d’accoster, plus de peur que de mal, mais il y a comme ça des journées où l’on se dit que l’on aurait peut-être mieux fait de rester couchés !!!

 

 

P1010144 A l’Ocean Beach Resort, nous avons le plaisir de retrouver Annie et Aurélien, un jeune couple avec qui nous avions sympathisé lors de notre trajet en bus entre Hanoï et Along. Annie est québécoise et Aurélien est français mais vit au Québec depuis plusieurs années. Le soir plusieurs radeaux de bambou échouent en morceaux sur la plage, démontés par la violence de la mer…

 

Notre chambre donne sur la plage et nous nous endormons, bercés par le bruit des vagues. Le lendemain le temps est gris, nous devons repartir à midi, tant pis pour la matinée plage et transat !

 P1010139  P1010135

 

  • La baie d’Along terrestre

On surnomme ainsi le paysage de formations karstiques qui émergent au milieu de rizières situées à Tam Coc, dans les environs de Ninh Binh (environ 100 kms au sud de Hanoï). On les découvre au travers d’une balade en barque sur 2 kms le long d’une rivière .  C’est un endroit très touristique, aussi, suivant les conseils de notre précieux Lonely Planet, nous arrivons la veille de manière à pouvoir faire la visite de bonne heure avant l’arrivée des cars de touristes. Nous souhaitons partir à 7 heures mais notre guide nous convainc de partir à 8 heures seulement. Au petit matin, il pleut, et lorsque nous arrivons à l’endroit où attendent les embarcations, nous nous retrouvons au milieu d’un flot d’au moins 300 collégiens : le 8 mars, journée de la femme, est ici férié et les collégiens sont de sortie, c’est bien notre veine ! La balade au fil de l’eau perd de son charme au milieu des cris et plaisanteries des enfants qui nous regardent d’un air étonné et nous interpellent en riant…C’est tout de même un spectacle étonnant de voir ces femmes qui rament adroitement avec leurs pieds tandis que leurs mains sont occupées à  tricoter ou à éplucher  fruits ou légumes !!!

  • Hanoï

De retour à Hanoï, nous essayons en pure perte de nous faire rembourser une partie de la croisière qui ne s’est pas déroulée comme prévu…

Et puisque les “emm…..” arrivent souvent en série, lorsque nous récupérons nos sacs à dos que nous avions laissés en consigne à l’hôtel, je découvre que la poche du dessus ainsi que le sac qui enveloppait mon sac à dos ont été mangés par un rongeur !!! La patronne de l’hôtel me reproche d’avoir laissé de la nourriture dans mon sac, et lorsque je lui réponds que je ne pouvais pas imaginer qu’il y avait des rats dans son hôtel, elle me dit “mais, il y en a partout dans le quartier !”. Moi qui ai la phobie de ces bestioles, me voilà tout à fait rassérénée!!!…( nous en verrons même dans un café à l’aéroport de Hanoï…). Mes sacs seront tout de même bien réparés et la réparation prise en charge par l’hôtel…

Le 9 mars au soir, nous rejoignons à l’aéroport  Annie, Cathy et Marie-Mad qui repartent vers la France. Merci à Annie qui se retrouve avec un sac plein  de “quelques affaires qui nous encombraient” !

Nous retrouvons Hanoï et sa circulation infernale, son bruit continuel, ses haut-parleurs qui – comme dans de nombreuses villes au Viet Nam – hurlent dès 6 heures du matin pour – selon la version officielle relayée par un guide – “réveiller les gens qui doivent partir au travail “ ou “donner des informations sur la culture du riz” ou “dire aux habitants qu’ils doivent nettoyer leurs trottoirs” ou que sais-je encore ! et bien sûr, nous sommes censés y croire sans plus nous poser de questions !!!

P1010145  P1010146

Dans la vieille ville, les rues portent des noms aux significations amusantes, telles que la rue Bat Dan (rue des bols en bois), la rue Bat Su (rue des bols de faïence), la rue Cha Ca (rue du poisson grillé) ou encore la rue Hai Tuong (rue des sandales) etc…Les rues grouillent de petits vendeurs ambulants portant de lourdes charges sur une épaule, il est possible de manger dans la rue pour très peu cher, assis sur des petites chaises d’enfants en plastique …Les “pousse-pousse” hèlent les clients potentiels…Il y a aussi bien sûr des quartiers plus chics.

 DSC05519  P1010151

Nous ne visiterons en fait pas beaucoup Hanoï. Nous sommes fatigués du harcèlement envers  les touristes, au point que nous envisageons même de quitter le Viet Nam sans aller dans les provinces du nord. Plusieurs voyageurs que nous avons rencontrés et qui, comme nous, voyagent sans passer par un “tour opérateur” éprouvent le même sentiment. Nous devons être en permanence sur nos gardes. Il faudrait pouvoir rencontrer des vietnamiens en dehors de la sphère commerciale. Peut-être aussi commençons-nous à sentir la fatigue accumulée au bout de bientôt 7 mois de voyage ?

Nous décidons malgré tout de partir au nord, vers Sapa et ensuite passer la frontière pour gagner le Laos où tout le monde nous dit que c’est beaucoup plus “cool”.

Annick

13 512 réponses à “4/03 : de HANOI à l’île de CAT BA en passant par la BAIE d’ALONG”

  1. just beneath, are various totally not related web pages to ours, even so, they are surely really worth going over

  2. check beneath, are some completely unrelated internet websites to ours, however, they are most trustworthy sources that we use

  3. nill dit :

    just beneath, are various entirely not associated sites to ours, nonetheless, they may be certainly worth going over

  4. below you will uncover the link to some websites that we believe you must visit

  5. nill dit :

    The information talked about inside the post are several of the most effective accessible

  6. we prefer to honor numerous other web sites around the web, even when they aren

  7. Here are several of the internet sites we suggest for our visitors

  8. very few internet sites that take place to become detailed below, from our point of view are undoubtedly properly worth checking out

  9. The information mentioned within the article are some of the best offered

  10. I haven’t checked in here for some time because I thought it was getting boring, but the last few posts are good quality so I guess I will add you back to my daily bloglist. You deserve it my friend :)

Laisser un commentaire